FAQ

Les méthodes utilisées en psychomotricité sont multiples et variées en fonction des besoins du patient, en gardant toujours l’aspect
ludique de chaque activité.

Le retard psychomoteur chez l’enfant est la non-acquisition de normes de développement aux âges programmés. Un retard psychomoteur peut être global (altérant tous les types d’acquisitions), ou ne concerner qu’un seul d’entre eux.

Il peut être ou non, lié à un retard intellectuel.

C’est un trouble neurodéveloppemental, apparaissant entre 18 mois et 3 ans. Ces critères diagnostiques sont définis par le DSM-5 dans une dyade autistique:

  • Déficit de communication et d’interaction sociale ( langage verbale et non verbal, relation sociale et émotionnelle, compréhension)

  • Caractère restreint et répétitif des comportements, des intérêts (mouvements stéréotypés, intolérance aux changements, intérêt restreint, hypo ou hyper sensibilité aux stimuli sensoriels)

1- Prendre rendez-vous auprès d’un professionnel de santé ( pédopsychiatre, psychomotricien, orthophoniste…)

2- arrêt complet des écrans.

3- stimulation intense à travers le jeu.

4- favoriser l’interaction sociale.

5- assurer l’accompagnement et le suivi thérapeutique.

Les troubles d’apprentissage, ou troubles “dys”, sont définis comme l’ensemble des dysfonctionnements dans la capacité d’acquérir des connaissances entraînant des difficultés dans la vie quotidienne et dans la vie scolaire sans pour autant présenter un retard intellectuel. On parle alors de: dyspraxie, dysgraphie, dyslexie, dysorthographie, dyscalculie.

La dyspraxie est le trouble du mouvement ( maladresse), entraînant une incapacité totale ou partielle à organiser, automatiser et planifier un geste volontaire.

La dysgraphie est le trouble spécifique d’apprentissage qui touche l’écriture.

Le TDAH est un trouble neuro développemental caractérisé par des difficultés attentionnelles qui peuvent être accompagnées ou non d’hyperactivité ou d’impulsivité.